Peut-on recycler les piles et les batteries ?

recycler les piles et les batteries

Tout le monde est responsable de l’environnement qui l’entoure. Par conséquent, si celui-ci est en bon ou en mauvais état, ils en sont les premiers catalyseurs. D’ailleurs, à ce jour, c’est la pollution sous toutes ses formes qui domine. L’une des solutions préconisées pour y remédier est le recyclage. Non seulement elle diminue cette dernière, mais c’est également un moyen de prévention. En ce sens, étant donné que l’on se trouve dans l’ère de la technologie, les piles et batteries usées figurent parmi la liste des objets que l’on doit recycler pour protéger l’environnement.

Piles et batteries : un danger pour la santé et l’environnement

Les piles et batteries sont présentes dans la plupart des objets électroniques de nos jours. On peut effectivement les trouver dans les jouets, torches, téléphones, télécommandes, voitures, masseurs électroniques et d’autres encore. Toutefois, à mettre de côté son aspect pratique, ils restent néanmoins néfastes pour l’environnement une fois relâché dans la nature. De par sa richesse en matériaux lourds, ses utilisateurs ne peuvent pas les combiner dans une poubelle à déchet normal ou ménager. En effet, ils contiennent du plomb, du mercure, de l’aluminium, nickel, fer et d’autres matières qui peuvent à la fois polluer l’eau, le sol et l’air. En d’autres termes, cela amène à la mise en cause de la santé des êtres vivants et l’état de l’environnement. D’ailleurs, même leur recyclage s’avère être très polluant si certaines conditions ne sont pas remplies.

Piles et batteries : objet recyclable

Certainement, en vertu de leur dangerosité, les piles et batteries sont devenues recyclables. Effectivement, grâce aux chercheurs, la réutilisation de leurs matériaux lourds tels que le zinc ou le cadmium est possible. Ainsi, l’environnement est respecté, mais en plus, la santé des êtres vivants est préservée. Par ailleurs, selon le type de pile ou de batterie, le traitement lors du recyclage est différent. Il peut s’agir, soit d’une pyrométallurgie, d’une distillation, de la fusion ou encore de l’hydrométallurgie. Autrement dit, le triage est primordial entre pile au lithium, à l’alcaline, au mercure ou les accumulateurs au plomb … Toutefois, pour les utilisateurs normaux, le premier geste de recyclage commence dès lors qu’ils mettent ces objets usés dans les poubelles adéquates.

Piles et batteries usées : la responsabilité de chacun

Une fois que les piles et batteries sont usées, il est conseillé de les mettre à part afin de les déposer à la déchetterie de la ville ou dans les poubelles dédiées spécialement à leur genre. D’ailleurs, certains établissements facilitent leur dépôt après usage, en les reprenant gratuitement. On peut, en effet, citer les magasins dans le domaine électronique, alimentaire ou même du bricolage. Ainsi, qu’il s’agisse de pile de jouets, batterie de téléphone ou de voiture, chacun en est responsable, car c’est un gage de respect envers l’environnement et l’entourage. Par ailleurs, particulièrement en France se trouve la Corepile qui est une organisation écologique assurant la collecte des piles et batteries, mais éventuellement de leur recyclage. Pourquoi ne pas s’en inspirer ?

Laisser un commentaire